Ventes aux enchères sportives : un marché en pleine expansion



vente aux encheres sport

L’art garde tous les records en matière de chiffre d’affaires dans les ventes aux enchères. En moyenne, le marché engrange 371 millions d’euros. Les ventes aux enchères d’articles sportifs restent bien mineures avec un chiffre d’affaires annuel de seulement un million d’euro. Malgré cela, c’est un secteur en pleine évolution avec un chiffre d’affaires qui a doublé en une décennie.

Une clientèle qui change

Avant la dernière décennie, la tranche d’âge du public des ventes aux enchères dans le domaine du sport se situait entre 50et 70 ans. Aujourd’hui, Jean-Marc Leynet, expert en enchères sportives, affirme que ce public s’est beaucoup rajeuni. Les spécialistes en histoire du sport fortement documentés et prêts à débourser des sommes colossales se sont mélangés avec des jeunes qui s’y connaissent moins, mais qui partagent la même passion. Ce rajeunissement des collectionneurs d’objets sportifs a été constaté depuis quatre ans affirme Jean-Marc Leynet. La diversification du public s’est accompagnée d’une baisse des montants de mise à prix avec des enchères qui débutent parfois entre 10 et 20 €.

Les produits présentés changent également

 

Depuis 10 ans, la nature des lots présentés lors des enchères sportives a aussi évolué. Les maillots et autres équipements et trophées appartenant aux sportifs surpassent les photos dédicacées, les livres et les revues autrefois très prisés. « C’est vraiment une question de génération », ajoute Jean-Marc Leynet qui reste très confiant quant à l’avenir des ventes aux enchères d’articles sportifs.

11 2016 4105 Consultation(s)

Ajouter un commentaire