Vente aux enchères suite à liquidation : comment ça marche ? :



vente encheres liquidation

A la suite de la liquidation judiciaire d'une entreprise, ses biens sont liquidés, c'est à dire mis en vente pour éponger en partie la dette accumulée. Il peut s'agir d'ordinateurs, de bureaux, imprimantes, mais aussi de matériel professionnel de bricolage, dont  l'intégrité n'est pas à remettre en cause. Ces biens sont vendus lors d'enchères publiques, organisées par les tribunaux de grande instance ou déléguées à un avocat en particulier. 

Ces ventes sont annoncées ou affichées. Elles sont lieu dans des salles dédiées ou au tribunal lui-même. La Liste des lots et les conditions dans lesquelles se déroulera l'enchère sont précisées. Il va de soi en effet que l'on ne peut se porter systématiquement acquéreur d'objets à l'unité. Ils sont biens souvent regroupés pour faciliter la vente. Toute personne intéressée peut donc se procurer le cahier des conditions de la vente, qui indiquent ce qu'il faut savoir pour participer.

Une fois présent dans la salle, toute personne peut participer aux enchères à condition :

- d'être majeur
- de ne pas être sous tutelle
- de ne pas être soi-même placé sous liquidation judiciaire

 

Après chaque enchère, un temps de latence d'une minute et trente secondes est laissé pour qu'un autre acquéreur se manifeste. 

Il est possible de faire intervenir un avocat pour vous représenter. Il faudra alors lui signer une délégation de pouvoir qui l'autorise à monter les enchères à votre place.  Agissant dans le cadre strict de la loi, l'avocat doit en outre connaitre votre solvabilité et posséder un document qui en atteste. 

21 2016 9563 Consultation(s)

Ajouter un commentaire